Le solaire chez nous

Site transféré sur http://www.verlinverslautre.fr

Lien direct vers cette page :
http://www.verlinverslautre.fr/post/Le-solaire-chez-nous

L'idée de passer à l'acte nous trottait depuis quelques années... L'évolution des technologies, l'amélioration des aides d'Etat sous forme de crédit d'impôt ( que vous ayez ou non à payer des impôts sur le revenu, l'Etat vous rembourse ) et l'augmentation continue du prix de l'énergie, nous ont conduits à faire le pas. C'est ainsi, au hasard d'un salon lillois sur les alternatives propres que notre choix s'est porté sur une nouvelle génération de capteurs solaires thermiques dits à caloduc. Nous avions pour avantages d'avoir une maison exposée plein sud et des idées plein la tête grâce aux conseils glanés ici et ailleurs ( revue " 4 saisons du jardinage"  édité par Terre Vivante, espace info énergies de l'ADEME.

 

L'installation se compose d'un capteur solaire de 2m2 environ ( 20 tubes de verre sous vide ), d'une pompe à déclenchement automatique dès que la t° sous verre atteint 30° et d'un cumulus biénergies de 200 litres. En plus de la production d'eau chaude sanitaire, il a été convenu avec l'installateur d'assurer l'alimentation du gros électroménager que sont le lave linge et le lave vaisselle avec un passage préalable par notre chaudière à gaz mixte pour les jours de faible luminosité. L'intérêt d'une telle installation est d'économiser sur les 2 postes consommation que sont le gaz et l'électricité. Au final, la facture annuelle d'énergie pour un particulier est constituée à 15%* par la production d'eau chaude sanitaire de la maison et à 12%* par l'électroménager avec une croissance continue d'année en année ! Pour rappel, 80% de l'électricité consommée par les lave vaisselle et le lave linge l'est pour assurer le chauffage de l'eau !

 

Depuis le 14 juin 2005, notre installation solaire thermique fonctionne et ce pour notre plus grand plaisir ! Si l'investissement initial peut paraître élevé ( 6500 euros TTC dont 500 euros de pose ), il conviendra d'y soustraire l'aide apportée par le partenariat Conseil Régional Nord- Pas de Calais/ ADEME et le crédit d'impôt apporté par l'Etat sur le prix du matériel soit 40% de 6000 euros soit 2400 euros ! La part financière nous incombant réellement s'élève donc à 3400 euros. Le retour sur investissement est estimé à 9 ans, au prix actuel de l'énergie. Le marché de l ‘énergie étant de plus en plus sujet à l'incertitude et surtout à la spéculation ( y compris bientôt pour l'électricité avec l'ouverture à la concurrence ! ), le bilan financier ne pourra que s'en trouver amélioré grâce à une énergie inépuisable comme le soleil, y compris dans le Nord Pas de Calais.

 

"chaque individu, ici et maintenant, peut contribuer à changer les choses, à condition d'en être convaincu" Corinne LEPAGE mai 1998 ex ministre de l'environnement

Bruno CATIAU secrétaire

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×