Le compost

Site transféré sur http://www.verlinverslautre.fr

Lien direct vers cette page :
http://www.verlinverslautre.fr/post/Le-compost


La terre n'appartient pas à l'Homme, c'est l'Homme qui appartient à la terre.

 

Le Compost.

Pourquoi faire du compost? Pour nourrir la terre du jardin (engrais naturel), effectuer tous semis et rempotages (matière organique naturelle).

L'automne arrive...C'est le moment de ramasser les feuilles mortes et d'organiser votre compost. Les feuilles d'arbres d'ornement, d'arbres fruitiers, d'arbustes, rempliront votre tas de compost ou votre cellule de compostage. Le compostage des feuilles permet d'obtenir assez rapidement un produit fin réservé aux semis et au rempotage. Vous éviterez les feuillages issus des arbres malades (maladies cryptogamiques) car un compost pas assez mûr pourrait en transporter les germes et ainsi réinfecter vos cultures.

Fabriquer son silo :

La cellule de compostage peut être un simple tas (éviter les trous où l'eau stagne) sur lequel, durant une année, vous déposerez les déchets du jardin en alternant régulièrement avec des feuilles ou de la paille pour mieux aérer.

Pour mieux structurer notre cellule, il est possible de la réaliser à partir de matériaux simples: 4 vieilles palettes assemblées en caisse ou 4 piquets et du grillage, même usagé, formant un conteneur.

 

Cette dernière technique permet une bonne aération, ce qui vous évite de devoir retourner périodiquement le tas de compost.

Organiser le compostage :

Voici maintenant comment vous pourrez organiser le compostage des autres matières organiques, tout au long de l'année (tontes de gazon, herbes indésirables, taille de haies, épluchures de légumes, restes alimentaires, excréments divers, fumiers, litières... tout déchet d'un diamètre inférieur au petit doigt).

La cellule de compostage doit être placée dans un endroit du jardin qui convient, facile d'accès. Rappelons qu'un compost bien géré ne dégage pas de mauvaises odeurs. Les déchets variés doivent être alternés, les feuilles pourront être utilisées également en couches alternées dans le tas ou le silo qui traitera toutes les autres matières organiques. Evitez les feuilles de platane plus longues à décomposer.

Il faut faire une rotation avec 3 cellules, exemple:

en année 1,  je remplis mon silo N°1, en année 2, je remplis mon silo N°2 tandis que le premier mature, en année 3, je remplis mon silo N°3 tandis que le second mature à son tour.

J'utilise le compost du silo N°1 dès qu'il est assez "mur" pour le libérer et ainsi de suite.

Pour activer la décomposition et éviter le refroidissement l'hiver (la baisse de température ralentit ou stoppe le processus), il est souhaitable de réaliser un couvercle sur les silos. Soit avec une grosse couche de feuilles ou de paille ou encore avec une planche en bois ou une feuille plastique.

Accélérer le mûrissement du compost:

Des activateurs de compost sont en vente dans les jardineries. Ces produits tâchent les vêtements et les mains et sont d'une odeur très tenace, même après lavage. Ceci dit ils fonctionnent bien, en raccourcissant la durée de maturation naturelle (de environ un an à quelques mois), et en rendant le produit fini plus homogène (particules fines et globalement de même taille pour tous le tas). Ils sont fabriqués, en général, à partir de produits chimiques et la dilution conseillée doit être bien respectée.

NOTRE TRUC: pour activer le mûrissement du compost, j'utilise du purin d'orties et du purin de consoude qui sont trop vieux ou trop forts pour l'utilisation directe sur les plantes.

Le purin d'ortie se fabrique en arrachant des orties, si possible pas en graines, en les déposant dans un seau en plastique, en les coupant et les tassant au trois quarts de la hauteur du seau. Compléter le niveau par de l'eau de pluie jusqu'à ras bord. En raison de l'odeur, mieux vaut le laisser dehors. Vous éviterez le contact avec les mouches et autres parasites attirés en tendant un écran fait avec vieux bas sur votre seau. Suivant la température, en une dizaine de jours le purin se fait et l'odeur commence à se faire sentir. Attention ! une tache de purin bien mûr ça empeste pendant longtemps. Si vous faites le purin avec de la consoude, ç'est moins tenace mais tout aussi désagréable. Tenez donc vos purins hors de portée des enfants et des animaux domestiques.

Les avantages : le compost

Et si c'était la solution pour qu'il n'y ait plus de maladies et de parasites au jardin?

Et si, contrairement aux préjugés, le compost ne sentait pas mauvais?

Et si les déchets verts pouvaient remplacer les engrais chimiques?

Et si les 80 kgs de déchets verts jetés par personne et par an devenaient 8 kgs de compost et enrichissaient 10 m2 de culture?

Le compostage individuel résout le problème des Communautés Urbaines qui ne savent pas toujours organiser le recyclage du contenu de nos poubelles vertes. Le compostage individuel respecte la chaîne alimentaire et les écosystèmes naturels: ceux que nous appelons à tort les parasites ne sont que 7% insectes ravageurs contre environ 45% auxiliaires. Alors essayez! Et vous constaterez ...

L'utilisation du compost au jardin est multiple: à demi mur il peut servir de mulch, empêchant les indésirables de pousser dans les cultures, et engraissant le terrain au fur et à mesure de sa décomposition. Mûr, il se met au pied des cultures, toujours au niveau du sol, éventuellement avec un griffage léger (maximum deux centimêtres). Un compost non mûr ne doit jamais être enfoui profondément car il peut encore dégager des gaz et faire pourrir les plantes par leur racines.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×